Protestation sociale et maintien de l’ordre

Protestation sociale et maintien de l’ordre

La colère sociale est revenue. Elle n’est pas seule : la question des violences policières comme celle des violences militantes l’accompagnent. Guillaume Origoni, dont la Chaire Citoyenneté de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye publiera dans quelques jours une note sur cette question à Marseille, est intervenu à son propos sur BFM ce matin :