Les droites extrêmes en Europe, du scrutin européen de 2019 à la pandémie de covid-19

PUBLICATIONS

Les droites extrêmes en Europe, du scrutin européen de 2019 à la pandémie de covid-19

Au printemps 2019, la campagne des élections européennes nourrissait l’idée qu’une « vague populiste » allait déferler sur l’Union Européenne. Un an plus tard, la pandémie de Covid-19 a offert un nouvel écho aux discours qui prônent une réclusion des populations dans les échelles nationales. Entre ces deux dates, les partis et les activistes des extrêmes droites ont tenté de s’organiser, sans agenda commun ni alliance pérenne.

Cette étude de Jean-Yves Camus et Nicolas Lebourg situe les dynamiques connues par les extrêmes droites en Europe durant la dernière année écoulée, cherchant à dégager les bilans et perspectives de ce champ politique – des néo-populistes jusqu’aux radicaux.

Logo Le Monde

La parution de cette note se fait en partenariat avec Le Monde où Lucie Soullier propose ce jour un article à son propos : Une année dans la vie des extrêmes droites en Europe

À PROPOS DES AUTEURS

Nicolas Lebourg et Jean Yves CamusJean-Yves Camus est senior fellow au Centre for the Analysis of the Radical Right (CARR) et directeur de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean Jaurès (ORAP). Il participe au conseil scientifique de la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH).

Nicolas Lebourg est coordinateur de la Chaire Citoyenneté de Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye, et chercheur au CEPEL (CNRS-Université de Montpellier). Il participe au Conseil scientifique sur les processus de radicalisation (COSPRAD) et au comité de pilotage du programme Violences et radicalités militantes (VIORAMIL, Agence Nationale de la Recherche).

Ils sont tous deux membres du Project on the Transnational History of the Far Right (George Washington University). Ils ont publié ensemble de nombreux travaux dont Les Droites extrêmes en Europe, Paris, Seuil 2015 (traductions : Cambridge, Harvard University Press, 2017 ; Séoul, Halnum, 2017 ; Madrid, Capital Intelectual, 2020).