Vers une démocratie plus participative ?

PUBLICATIONS

Vers une démocratie plus participative ?

Après la clôture de la Convention citoyenne pour le climat, après le Grand débat national consécutif au mouvement des Gilets jaunes et à leur revendication de l’instauration d’un « référendum d’initiative citoyenne », cette étude d’Éric Buge et Camille Morio met en perspective les progrès et limites de l’extension du domaine démocratique.

Le Grand débat national est pris pour centre d’analyse, tant il constitue un objet original dans la vie politique française. Outil consultatif de sortie de crise, ses modalités sont demeurées plus classiques, à l’aune d’expériences européennes et de l’évolution des formes d’association des citoyens à la prise de décision publique. Dans cette perspective, le Grand débat constitue un jalon dans la consolidation de la participation citoyenne. Toutes les références juridiques faites dans cette étude comportent un hyperlien, afin de permettre une appropriation citoyenne des règles du droit démocratique.

La parution de cette note se fait en partenariat avec Marianne pour qui Kévin Boucaud-Victoire a effectué un entretien  avec les auteurs.  

À PROPOS DES AUTEURS

eric bugeÉric Buge est administrateur des services de l’Assemblée nationale et secrétaire général du Groupe d’études sur la vie et les institutions parlementaires (GEVIPAR). Il a publié un manuel consacré au Droit de la vie politique (PUF, 2018) et s’intéresse particulièrement aux enjeux entourant la place du citoyen et l’exemplarité dans la vie publique.

Camille MorioCamille Morio est maîtresse de conférences en droit public à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye et chercheuse au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP). Spécialisée en droit de la démocratie participative, elle a publié en avril 2020 le Guide pratique de la démocratie participative locale (Berger-Levrault).  Elle mène aussi le projet « Participomètre« , un outil de mesure de la crédibilité des promesses en matière de démocratie participative.