L’éternel retour du « monde d’avant »

PUBLICATIONS

L'éternel retour du "monde d'avant"

La crise sanitaire et ses éléments connexes paraissent relancer sous un nouveau jour le débat sur la mondialisation et l’écologie. Cependant, les thèmes du localisme et de l’environnement peuvent être portés au bénéfice d’une vision du monde radicale fortifiant les offres politiques organicistes.

Cette étude de  Stéphane François circonscrit l’histoire radicale de thématiques en débat. Survivalisme, ethnodifférentialisme, communautarisme ethnique, naturisme et irrationalisme sont autant de propositions idéologiques qui pourraient s’insérer dans des problématiques objets de débats présents, et contribuer à ce que le « monde de demain » doive à celui d’avant-hier.

La parution de cette note se fait en partenariat avec le quotidien Libération qui propose ce jour un grand dossier à son propos.

LOGO lIbération

À PROPOS DE L’AUTEUR

Stephane FrançoisStéphane François est enseignant à l’université de Mons ; il est chercheur au Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (UMR 8582 CNRS-École Pratique des Hautes Études) et au Project on the Transnational History of the Far Right (George Washington University). Dernier ouvrage paru : L’Occultisme nazi, préface de Johann Chapoutot, Paris, CNRS Editions, 2020.