Sociologie de la mal-inscription et de ses conséquences sur la participation électorale

PUBLICATIONS

Sociologie de la mal-inscription et de ses conséquences sur la participation électorale

En intégrant la variable « mal-inscription » dans les modèles d’analyses statistiques,  cet article tente de mesurer le poids de chacun dans les chances de participation électorale.

Revue française de Sociologie - Janvier/Mars 2016

Revue française de sociologie
2016/1 (Vol. 57)
Pages : 200
Affiliation : Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr

ISBN : 9782724634679
DOI : 10.3917/rfs.571.0017
Éditeur : Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.)

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Cet article établit pour la première fois à l’échelle nationale, à partir d’un échantillon représentatif de quelque 40 000 inscrits dont on croise l’adresse de résidence et l’adresse d’inscription, l’ampleur et la sociologie de la mal-inscription électorale. Il montre, en prenant appui sur les scrutins de 2012, qu’elle affecte à cette date 6,5 millions d’inscrits, et frappe en particulier les catégories les plus mobiles, notamment les étudiants et les cadres supérieurs, dont elle contrarie les prédispositions à la participation électorale. Il démontre, à partir de l’analyse des pratiques effectives de participation, que le fait de ne pas être inscrit dans le bureau de vote de sa commune de résidence multiplie par trois les risques d’être un abstentionniste constant.

À PROPOS DES AUTEURS

Céline Braconnier est professeure de science politique à l’Université de Cergy-Pontoise, directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye et directrice de la Chaire Citoyenneté

Jean-Yves Dormagen est professeur des universités en science politique  à l’Université de Montpellier 1et directeur de la Chaire Citoyenneté

Ghislain Gabalda est Ingénieur d’Etudes, référent du Pôle Recherche de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

Xavier Niel est administrateur de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)