Citoyenneté et détention

Quel est l’impact de la détention sur l’expression politique et le rapport à la citoyenneté ?
enquete-vote-detention

Si on peut juger une société à l’état de ses prisons (Albert Camus), on peut également juger l’état d’une démocratie à l’aune de la place accordée aux citoyens incarcérés.

Depuis 1994, la privation des droits civiques n’est plus automatiquement corrélée avec les condamnations pénales.

En 2012, lors de l’élection présidentielle, sur 50 630 détenus ayant conservé leur droit de vote …

 

 

Citoyens détenus disposant du droit de vote

 

Citoyens détenus privés de droit de vote

3,9 % des citoyens détenus s’étaient exprimés (soit 1 980 détenus)

La situation de détention impacte  donc structurellement la citoyenneté, notamment en générant de nombreux obstacles à l’exercice du droit de vote.

Au-delà de l’acte même de voter, le milieu carcéral joue-t-il également sur le rapport que les détenus entretiennent aux institutions, à l’Etat, à la République et donc à la politique ?

icon-page-projet-loupe

 

Comprendre l’impact de la détention sur l’exercice de la citoyenneté, mais plus largement l’impact de l’enfermement et du parcours pénal sur le rapport aux institutions, à la politique.

Cerner la façon dont les individus se vivent en tant que citoyens

Identifier les moyens qu’ils utilisent, ou non, pour se faire entendre dans l’espace public

Mesurer le degré de politisation des individus

Déterminer les sources d’information qu’ils utilisent

Comprendre les représentations que les individus se font de la démocratie représentative et de la place qu’ils y occupent

Evaluer le rapport qu’ils entretiennent aux institutions scolaires et régaliennes

Comprendre leur vécu de la relation pénale et des contraintes qu’elle induit

Décrypter les trajectoires de socialisation des individus

Ce projet de recherche est la première enquête réalisée en France sur la thématique de la citoyenneté en détention.
ENQUÊTE QUANTITATIVE

ENQUÊTE QUALITATIVE

ENQUÊTE QUANTITATIVE

Analyse statistique de données afin de réaliser une sociologie des détenus

Réalisation d’un questionnaire dans l’une des plus grandes maison d’arrêt française :

  • Questionnaires relatifs à la conception de la citoyenneté et aux pratiques politiques
  • Distribution des questionnaires en cellules dans l’ensemble des départements de la maison d’arrêt
  • Questionnaires réalisés en auto-administrés

640 questionnaires récupérés sur l’ensemble des bâtiments de la maison d’arrêt

ENQUÊTE QUALITATIVE

Réalisation d’entretiens individuels et de focus groupes auprès de citoyens détenus votants et non-votants.

img-enquete-qualitative

 

 

29 focus group réalisés

 

71 détenu(e)s rencontré(e)s

Entretiens axés sur la   trajectoire des individus, leur environnement social et familial, leur vécu de la détention et de la peine, leur rapport aux institutions, à la politique …

arresting-citizenship

Ce projet s’inspire d’une enquête de référence aux Etats-Unis « Arresting Citizenship: The Democratic Consequences of American Crime Control”. Cet ouvrage démontre l’impact du système carcéral sur la démocratie américaine.
Il établit notamment comment le contact avec le système de justice pénale refonde la relation entre le citoyen et l’Etat.

À travers des entretiens et l’analyse de données d’enquêtes, Amy E. Lerman et Vesla M. Weaver démontrent comment le contact avec la police, les tribunaux ou encore les prisons, réduit la confiance dans la capacité des institutions politiques américaines à répondre aux inquiétudes des citoyens et diminue le sentiment d’une citoyenneté égale.