« La démobilisation post-présidentielle est beaucoup plus forte chez les plus jeunes »

ACTUS MÉDIAS

« La démobilisation post-présidentielle est beaucoup plus forte chez les plus jeunes »

Quelles sont les raisons qui expliquent l’abstention record enregistrée au premier tour des élections législatives ?
Céline Braconnier, revient sur les chiffres records de l’abstention enregistrés (51,29 %), dimanche 11 juin, lors du premier tour des législatives.

L’ampleur de l’abstention enregistrée au premier tour des législatives est-elle sans précédent ?

Céline Braconnier. Ce taux impressionnant d’abstention prolonge une démobilisation amorcée au milieu des années 1980 et qui s’est amplifiée de façon continue depuis les législatives de 2002. Un nouveau seuil, symbolique, a été franchi dimanche, puisque pour la première fois, les abstentionnistes ont été plus nombreux que les votants. Encore faut-il ajouter les 11 % de citoyens absents des listes électorales [faisant partie de la population en âge de voter] aux 51,29 % d’inscrits qui ne se sont pas déplacés, pour prendre la mesure de la désaffection des urnes.

Source : Le Monde