Citoyenneté et laïcité

Dans quelle mesure les formations du plan Valeurs de la République et Laïcité ont fait évoluer les postures et pratiques professionnelles des acteurs de terrain ?

Initié en début d’année 2016, le plan national de formation Valeurs de la République et Laïcité est une réponse apportée aux besoins exprimés des professionnels qui travaillent en contact avec des publics. Les remontées de terrain ont indiqué une difficulté des acteurs de terrain à répondre aux situations de plus en plus complexes qu’ils rencontrent.

En réponse à cette demande d’accompagnement, le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET) a été mandaté pour concevoir et déployer un plan national de formation à la laïcité destiné aux acteurs de terrain de la politique de la
ville, de la jeunesse et des sports. Son objectif est de les aider à mettre leurs pratiques professionnelles en accord avec le cadre juridique, dans un souci de pédagogie auprès des publics qu’ils côtoient.
L’ambition de ce plan est d’adresser à tous les publics, un discours clair et sans équivoque sur le principe de laïcité et les valeurs de la République qu’elle fait vivre.

Compte tenu de l’ampleur des publics visés, le déploiement du plan de formation national s’est mis en place selon une logique de formations en cascades (démultiplication à trois niveaux de formation) reposant sur un kit pédagogique unique pour assurer tant l’expertise  que la cohérence des messages diffusés.

Place à l’évaluation

A ce jour, plus de 20 000 acteurs de terrain ont été formés.

 

Le CGET a donc confié à la Chaire Citoyenneté l’étude évaluative du plan de formation pour mesurer l’atteinte des objectifs et plus précisément pour saisir dans quelle mesure les acteurs de terrain se sont appropriés ces formations et les ont transposées dans leurs pratiques professionnelles.

icon-page-projet-loupe

 

Etudier dans quelle mesure les formations du plan Valeurs de la République et Laïcité ont modifié ou non les postures et pratiques professionnelles des acteurs de terrain

Evaluer si la réception de la formation varie selon les profils d'acteurs

Identifier si à moyen ou long terme la formation permet une inflexion des pratiques et postures professionnelles

Déterminer si le contexte de la formation impacte son déroulement et la réception de la formation par les acteurs

Identifier les usages différenciés de la formation

Déterminer dans quelle mesure la formation peut impacter plus largement les structures dans lesquelles un ou plusieurs acteurs ont été formés (influence indirecte)

Etudier les variations entre les territoires

Identifier les besoins de formation manquants

ENQUÊTE QUANTITATIVE

ENQUÊTE QUALITATIVE

5 départements sélectionnés pour leur diversité du point de vue socio-démographique et du point de vue de la mise en œuvre du plan de formation :

 

• La Seine-St-Denis
• Les Yvelines
• L’Hérault
• La Haute-Garonne
• Le Morbihan

ENQUÊTE QUANTITATIVE

Réalisation d’un questionnaire auprès des acteurs de terrain formés

  • Mesurer les effets de la formation sur les connaissances et opinions des acteurs de terrain concernant la laïcité, ainsi que leur ressenti sur l’utilité de la formation a posteriori
  • Appréhender les déterminants des rapports différenciés à la laïcité / à la formation en fonction du profil sociologique des acteurs

ENQUÊTE QUALITATIVE

 OBSERVATIONS

Observations de plusieurs sessions de formation par site

Observations des sessions de formation de formateurs niveau 1 et 2

  • Étudier la façon dont les formateurs se saisissent du kit de formation, les éventuelles différences en fonction des sites dans le contenu diffusé lors des formations
  • Analyser l’attitude des stagiaires face à la formation, et la variabilité de leurs comportements en fonction des sites, en fonction de leur propre profil, de celui du groupe et du formateur
  • Observer les échanges entre stagiaires et la dimension collective de l’appropriation des contenus

 ENTRETIENS INDIVIDUELS ET COLLECTIFS

Les entretiens sont réalisés avec :

– des acteurs locaux ayant assisté à la formation dans les sites étudiés
– des formateurs exerçant dans les sites étudiés
– des référents régionaux des sites étudiés, et autres acteurs clefs selon les sites

Les Focus Group sont réalisés avec des acteurs locaux ayant assisté à la formation dans les sites étudiés

  • Comprendre comment les acteurs locaux arrivent dans les formations, ce qu’ils y cherchent, ce qu’ils y trouvent, ce qu’ils n’y trouvent pas, ce qu’ils en pensent
  • Analyser le rapport des stagiaires à la laïcité et leurs besoins sur le plan professionnel vis-à-vis de cette question
  • Saisir le profil et le parcours professionnel des formateurs, les conditions de leur habilitation
  • Analyser l’opinion des formateurs sur la formation, les difficultés rencontrées, les apports qu’ils en tirent sur le plan personnel et professionnel
  • Analyser les tensions autour de la notion de laïcité et l’élaboration collective de consensus et/ou l’émergence de désaccords sur cette question malgré la formation (Focus Group)
  • Générer une réflexion collective sur les apports de la formation, plusieurs mois après son déroulement (Focus Group)

Renaud Epstein

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

Renaud Epstein

Maître de conférences en science politique

Publications

La rénovation urbaine. Démolition-reconstruction de l’Etat, Paris : Presses de Sciences Po, 2013

« La circulation croisée : modèles, labels et bonnes pratiques dans les rapports centre-périphérie », Gouvernement et Action Publique, 3, 2015 (avec V. Béal et G. Pinson)

« La gouvernance territoriale : une affaire d’Etat. La dimension verticale de la construction de l’action collective dans les territoires », L’Année sociologique, 65(2), 2015

 

Thèmes de recherche

Politique de la ville, rénovation urbaine, gouvernance urbaine, circulations des solutions d’action publique, évaluation des politiques publiques

Alice Simon

Université de Montpellier

Alice Simon

Attachée Temporaire d'Enseignement et de Recherche

Publications

«How can we explain the gender gap in children’s political knowledge? », American Behavioral Scientist, 61(2), pp.222-237, 2017

L’attentat de Charlie Hebdo du point de vue d’élèves dits « musulmans »Étude sur l’action politique de l’école, Agora débats/jeunesses 2018/1 (N° 78)

Thèse « Les enfants et la politique : Contribution à l’étude des rapports ordinaires à la politique »

 

Thèmes de recherche

Socialisation politique, compétence politique, formation de l’opinion

Emilien O

Laboratoire CESDIP

Emilien Ormieres

Doctorant en Science Politique

Publications

Rapport pour l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île de France : Politiques publiques de prévention de la radicalisation. Articulation entre les politiques nationales, les collectivités territoriales et le tissu associatif. (Publication à venir)

Thèse  « Les politiques publiques de lutte contre les discriminations raciales. Les pratiques des acteurs locaux au contact avec le public »

 

Thèmes de recherche

Politiques publiques, discrimination, mobilisation des victimes, non-recours